ARCHITECHTONIC

Just another WordPress.com weblog

Equipements sportifs

Le sport devient un spectacle

L’importance acquise pas les manifestations sportives a rendu indispensable la construction de nouvelles structures capables d’accueillir de vrais événements suivis par des spectateurs toujours plus nombreux. Les jeux olympiques, la coupe du monde de football, les sports d’hivers etc … ont générés une demande importante d’innovation pour les architectes. Chaque architecte est confronté aux normes imposées par les compétitions de haut niveau et aux exigences de l’ampleur et de la spécificité de l’emplacement. En effet il faut pouvoir couvrir, éclairer, et protéger de très grands espaces, tout en coordinant des flux importants de personnes. Pour cela les architectes ont collaborés avec les bureaux d’ingénérie pour créer des édifices fonctionnels, de haute technologie et élégant à la fois.

Tremplin pour le saut à ski de Zaha Hadid à Innsbruck en Autriche (2002)

Tremplin de Zaha Hadid de nuit

Tremplin de Zaha Hadid de nuit.

L’installation est constituée d’une rampe de lancement et d’un belvédère situé au sommet d’une tour en béton armé haute de 43 mètres ; la rampe, longue de 90 mètres est soutenue par une structure réticulaire en acier. Le revêtement uniforme en panneaux métalliques contribue à rendre la construction fluide et élégante. En 2002, on décide de dresser une nouvelle plateforme de départ du traditionnel tremplin de Bergisel (dans la ville d’Innsbruck). La piste d’élan est construite comme un pont et la construction est métallique. Ce monument sportif est devenu l’emblème de la ville

Stade municipal par Eduardo Souto de Moura à Braga au Portugal (2002-2003)

Stade municipal de Braga

Stade municipal de Braga

L’équipement a été crée pour accueillir les championnats de la coupe d’Europe de football en 2004 et est situé à proximité du Mont Castro au Portugal. Les tribunes sont situées en longueur sur deux côtés seulement, et l’un des deux est adossé à la montagne. La couverture est constituée par un faisceau de câbles tendus et rappelle les ponts suspendus construits par les Incas au Pérou.

Stade olympique de Munich par Günter Behnisch et Frei Otto (1968-1972)

Ce type de couverture particulièrement adapté aux grands espaces des stades, garantit transparence et protection des agents atmosphériques. C’est une sorte de tente constituée par un trame de câbles métalliques soutenue par des pylônes inclinés en acier et recouverte d’écailles de plexiglas. Construit à l’occasion des JO de 1972, le Stade olympique de Munich (Olympiastadion München en allemand) est l’une des œuvres architecturales sportives les plus audacieuses de la fin du XXe siècle. Hormis les événements tragiques des JO, et l’attentat palestinien contre les athlètes israéliens, le stade a également accueilli la finale de la Coupe du monde de football en 1874 remportée à domicile par la RFA.

Stade olympique de Munich

Stade olympique de Munich

Publicités

janvier 30, 2009 - Posted by | Tendances, Uncategorized

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :